Actualités

W.Alter, le nouveau nom de l’économie coopérative en Wallonie

WalterLogoAprès 25 ans d’existence, la Sowecsom, une filiale de la SRIW qui se veut le partenaire financier de l’économie sociale et coopérative en Wallonie, a changé de nom pour devenir W.Alter : W pour Wallonie et Alter pour « autre économie ».

Elle affiche ainsi clairement son engagement dans une alternative économique plus altruiste.


Rappelons que l’économie sociale et coopérative, en Wallonie, ce sont pas moins de 150.000 emplois et 6.600 entreprises, avec une croissance continue de 3,3 % du nombre d’entreprises.

Les coopératives, source de résilience

Moins dépendantes des fluctuations des marchés financiers, moins endettées, plus ancrées localement, pouvant compter sur l’intelligence collective des coopérateurs qu’ils soient fournisseurs, producteurs, citoyens et surtout clients, les coopératives sont particulièrement bien armées pour affronter les crises.
Un sondage réalisé par W.Alter en pleine crise COVID-19, au sein des entreprises de son portefeuille, révèle notamment que 9 entreprises sur 10 sont confiantes dans leur capacité à traverser la crise. De plus, 73% des répondants estiment que leurs fonds propres seront suffisants pour absorber le choc actuel.

Ce chiffre est à mettre en regard du sondage mené par l’UWE[1] auprès de ses membres en début de crise : 73% des entreprises déclaraient connaître des problèmes de trésorerie et 42% signalaient déjà des problèmes de solvabilité.

D'où l'importance de dire oui à une économie plus humaine, plus durable et plus coopérative en Wallonie.

En savoir plus 

Rechercher

Newsletter