Les portraits

EnerGent: pour un paysage énergétique plus démocratique en Flandre Orientale

La scrl EnerGent rassemble des citoyens en quête d’une société durable et neutre au niveau climatique, et attire des moyens financiers auprès d’eux par le biais de fonds propres. Ces moyens, la société coopérative les investit dans des projets d’énergie renouvelable ou des projets d’efficacité énergétique.

EnerGent milite ainsi explicitement pour un paysage énergétique plus démocratique en Flandre Orientale. Cette transition vers les énergies renouvelables offre, selon la coopérative, de grandes opportunités pour prendre en mains la production d’énergie au niveau local. Quel est le raisonnement ? Si, à un endroit, se trouve une éolienne, il ne peut y en avoir plusieurs dans un environnement assez large. Ils se disputeraient alors, en effet, le même vent. Selon EnerGent, il n’est pas souhaitable que les avantages financiers aillent à certains acteurs privés et que les coûts soient supportés par les citoyens. Après tout, c’est la population qui devra supporter le coût de la transition vers les énergies renouvelables par le biais de la facture énergétique. Selon EnerGent, les citoyens ont donc tout intérêt à gérer l’énergie éolienne, eux-mêmes. Une fois amorties, les turbines éoliennes peuvent livrer de l’électricité presque gratuite. À condition que le bénéfice pour l’actionnaire, mais aussi l’intérêt du citoyen en tant qu’utilisateur d’énergie renouvelable priment.

La probabilité est grande qu’EnerGent traduise bientôt cette vision dans la pratique. La coopérative EnerGent a, en effet, reçu l’autorisation de construire deux turbines éoliennes le long de la E40 à Melle, sauf recours encore possible par recommandé auprès du Conseil d’État. Pour ce projet, la coopérative collabore avec Eneco, qui, en tant que promoteur, construira le parc éolien. Dès que les turbines auront été livrées, EnerGent deviendra actionnaire de la société avec une participation d’au moins 20%.

Une fois la construction entamée, EnerGent organisera une campagne pour faire participer la population. Selon la coopérative, ce projet de collaboration permet d’équilibrer plus équitablement les avantages et les coûts entre les promoteurs et les résidents locaux.

Entre-temps, EnerGent a aussi démarré un projet de rénovation d’habitations, le Wijkwerf. Actuellement, plus d’une centaine d’intéressés se sont manifestés pour, ensemble, isoler un toit ou une façade, ou placer du vitrage super-isolant. En le faisant ensemble, puisque le Wijkwerf choisit les entrepreneurs et négocie de bons prix, les participants évitent les problèmes et les coûts. Comme ce projet ne se rembourse pas lui-même immédiatement et qu’il est à forte intensité de main-d’œuvre, la coopérative a reçu, une subvention de la Ville de Gand et de la Fondation Roi Baudouin, pour la mettre en pratique.

En savoir plus : http://www.energent.be/

windturbines