A Cooperative Future for Europe … and for Belgium!

Il y a quelques jours me parvenait un document de Cooperatives Europe, la coupole européenne des entreprises coopératives, avec un plaidoyer fort en faveur d’un ‘avenir coopératif’ en Europe.
Un vœu que je fais mien en le complétant par ...’et en Belgique !’, en insistant sur la ponctuation : il s’agit bien d’un point d’exclamation, pas d’interrogation.

Dans sa note, Cooperatives Europe insiste sur le fait que les coopératives européennes ont démontré leur succès en matière d’entrepreneuriat et que leurs valeurs coopératives constituent la base de leur réussite économique.

Il n’en va pas autrement en Belgique. Les coopératives y sont depuis bien longtemps - et aujourd’hui encore - d’importants acteurs économiques. Cela est dû à la grande diversité des formes d’entreprises : qu’elles soient vieilles d’un siècle ou récemment lancées, actives dans le secteur agricole, le commerce ou la prestation de services, grandes ou petites, en lien avec les activités professionnelles de leurs membres ou inspirées et orientées vers des besoins sociétaux plus larges ... les coopératives sont comme des caméléons, capables de s’adapter à toutes les situations, sans jamais perdre leur identité intrinsèque.

Pour que ceci reste vrai de manière permanente, il est crucial d’avoir un cadre législatif adapté. Mi-2015, le Conseil national de la Coopération avait d’ailleurs émis un avis dans ce sens sur le projet de réforme du Code des sociétés.

Cet avis ne défendait pas seulement l’importance de l’entrepreneuriat coopératif en Belgique, mais dressait également les contours d’un cadre pour ce nouveau Code des sociétés belges. Au début de cet été, le CNC a pu prendre connaissance des projets de textes officiels. Et après avoir entendu et considéré tous les sons de cloches en son sein, le bureau du CNC est parvenu à dégager un consensus afin de communiquer son point-de-vue aux autorités. Une communication que vous retrouverez dans son intégralité en lisant cette newsletter.

Notre secteur a tout intérêt à continuer d’agir d’une seule et même voix. Nous avons tous à gagner d’une réglementation adaptée qui tienne compte de l’identité et des spécificités coopératives, et qui continue de soutenir l’entrepreneuriat dans le futur. La diversité des modèles d’entreprises coopératives est essentielle pour tirer parti des réalisations du passé, tout en faisant émerger et se développer de nouvelles initiatives.

Naturellement, le cadre légal qui se dessine peu à peu est primordial, mais cette newsletter constitue dès à présent une nouvelle preuve qu’il se passe beaucoup de choses dans notre secteur. J’y vois la démonstration que notre pays est véritablement animé par une forte dynamique coopérative. Un constat que vous partagerez sans doute avec moi après avoir lu le contenu des autres articles.

Pour clôturer, je citerai Martin Luther King: “We may have all come on different ships, but we're in the same boat now”. Que je voudrais également compléter par un vœu : puissions-nous tous mettre le cap dans la même direction.

Coopérativement vôtre,

Matthieu Vanhove

Rechercher

Newsletter